Ouverture d’une deuxième bibliothèque sans livre

Rocket Science Photographie/Floride Université Polytechnique)

Rocket Science Photographie/Floride Université Polytechnique)

En août dernier, le site Archimag.com annonçait l’ouverture d’une deuxième bibliothèque municipale sans livre, entièrement numérique, à Saint Antonio (Texas), la première ayant ouvert en 2013 dans cette même ville : « La « Dr. Ricardo Romo BiblioTech » ne propose aux usagers que des ressources numériques : 40 000 références, accès à des bases de données, consultation de supports pédagogiques, jeux vidéo… Des tablettes, des liseuses et des consoles de jeux sont également mises à disposition du public. »
S’il reste exceptionnel dans les bibliothèques publiques, ce modèle l’est tout autant dans le milieu universitaire ; peu d’exemples similaires existent dans le supérieur. On trouve celui de l’université de Floride  qui a ouvert il y a tout juste un an : la bibliothèque propose 135 000 livres exclusivement numériques et fait exception dans le paysage des BU américaines.
En Europe, il n’y a pas à ma connaissance d’établissement qui propose des collections 100 % numériques .
En France, c’est un modèle hybride qui prédomine dans les BU, où l’imprimé est loin d’être supprimé mais où le numérique se développe fortement, jusqu’à dépasser bientôt le papier dans certaines disciplines.

Se pose alors la problématique de la visibilité de ces ressources et de leur valorisation. Si cette question vous intéresse, je vous invite à consulter le très intéressant mémoire du DCB de Frédéric Souchon intitulé Faire vivre les ressources numériques dans la bibliothèque physique. Le cas des bibliothèques universitaires. Dans le chapitre 2, l’auteur aborde, à travers des exemples français et étrangers la manière dont on peut matérialiser les e-books grâce aux « livres fantômes, livres boîtiers, livres zombies »… En juin dernier, j’ai suivi un stage organisé à MédiaLille sur l’aménagement des espaces en BU dans lequel il intervenait : sa présentation est disponible ici. On y trouve les illustrations de ces matérialisations.

Enfin, pour accompagner la mise en place de services numériques, les bibliothécaires peuvent consulter deux guides disponibles sur NetPublic : ils y trouveront matière à valoriser les ressources numériques auprès des publics.

Anne-Sophie Guilbert

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s