Hey, coconcevons le reprototypage du fonctionnaire en bottom-up!

Logo superpublic

Mais qu’est-ce que c’est que ce titre?  « Fonctionnaire »?  « bottom-up »?  et « co-conception » ? Il n’en fallait pas moins pour retenir l’attention de mon petit cerveau à l’affût d’informations relative au management du service public, et à l’image de la fonction publique en général. Car il est toujours intéressant (je trouve) de se pencher sur l’image que nous, fonctionnaires, donnons de notre travail, sur les clichés que l’on peut nous renvoyer, à tort parfois, ou à raison, aussi …
Si je suis parfaitement honnête, c’est aussi parce que ce type de « nov-langue* » administrativo-managério-ésotérique m’amuse beaucoup – quand elle ne m’agace pas- et que je voulais voir à quelle sauce usagers et agents du service public étaient mangés…

L’article a été rédigé à l’occasion de l’ouverture d’une centre nommé « Super public » qui a pour but de rapprocher fonctionnaires et designers de service, qui, travaillant ensemble, doivent s’emparer de projets et les présenter aux usagers de manière attractive et convaincante, en un temps record, tout en changeant l’image de l’administration.

Jugez plutôt :

http://rue89.nouvelobs.com/2014/11/13/hey-coconcevons-reprototypage-fonctionnaire-bottom-up-256008

C’est peut-être outrancier, mais personnellement cela me fait réfléchir à :

– Notre capacité et nos moyens afin de rendre visibles et convaincantes nos actions,

– Notre capacité à innover en terme de tonalité d’échanges avec nos usagers (sans pour autant tomber dans la caricature ), et donc globalement, à notre manière de communiquer,

– L’adaptation de nos espaces à ce type d’échanges.

Depuis la parution de l’article sur Rue 89, qui date maintenant de quelques mois, j’ai creusé un peu. Un voyage d’étude nous a même permis de rencontrer certains acteurs de la 27ème région, à l’origine de l’ouverture de « Super public », et de découvrir leur manière de travailler. L’encre a notamment beaucoup coulé dans notre monde professionnel sur leur travail avec la médiathèque de Lezoux, que je vous laisse découvrir ici. Et je dois dire que c’est le type de démarche que je trouve complètement adaptée aux missions d’une bibliothèque aujourd’hui. Faire travailler ensemble communauté professionnelle et communauté d’usagers, cela me semble même LA seule démarche cohérente, et malheureusement, même en étant plein de bonne volonté, nous en sommes souvent bien loin.

Et vous,  qu’en pensez-vous ? Êtes-vous sensibles à ce type de démarche?

*Allez, petit bonus « nov-langue » pour la publication de cet article, (mon tout premier sur C’est pas demain la veille…).  Si vous avez vous aussi envie de « disséminer les process dans une logique de pollinisation », un petit site sympa pour vous y aider. C’est la « bi-lat' » à portée de clic…

Perrine Cambier Meerschman

Une réflexion sur “Hey, coconcevons le reprototypage du fonctionnaire en bottom-up!

  1. Pingback: Le post-it contre attaque, ou comment le Design Thinking peut changer votre vie. | C'est pas demain la veille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s