Okay, but Coffee First… (ou first Coffee)

Afficher l'image d'origine

Celles et ceux qui me connaissent un peu savent que je suis une graaaande buveuse « d’eau chaude » devant l’éternel. Moi je ne dis pas « eau chaude ». Je dis « réjouissant thé fleuri », « âpre et rare sencha bio », « vivifiant thé vert des mers de Chine »… Que sais-je encore? En plus, c’est même pas vrai,  je ne suis pas si compliquée que ça en thé, je suis même assez tout terrain en fait… J’ai des collègues bien pires que moi dans le domaine. (Frères collègues et Sœurs collègues dans la passion du thé, même si votre ardent amour pour ladite boisson est récent, je vous fais ici un petit clin d’œil tout fraternel amical, parfumé à la bergamote). Mais là n’est pas le sujet. Je suis vraiment en train d’écrire un article sur le CAFÉ en bibliothèque. Sur le Café, oui, vous lisez bien. Moi! Perrine! Sur le café! La même qui, il y a 18 mois, avait le cœur qui se mettait à tourner si on lui en proposait. La même qui est maintenant équipée d’une bouilloire ET d’une cafetière dans son bureau. La même qui commence à tourner bourrique vers 10h si elle n’a pas sa dose… Je m’égare encore. Ce n’est toujours pas le sujet.

Le sujet, il est .

Starbucks vient d’ouvrir une franchise dans une bibliothèque publique au Texas. Et les usagers adorent. Parce que c’est Starbucks, parce que tout le monde connaît, parce que l’image joue beaucoup dans la réussite, et qu’on peut dire ce que l’on veut, ce que renvoie l’imaginaire de cette boisson chaude, sucrée, jolie, prise dans un petit endroit cosy, c’est juste que ça « feels good » que ça « feels like home » et que tout le monde aime ça.

D’ailleurs, Ray Oldenburg, dans son livre The Great Good place, livre fondateur du concept de troisième lieu le pointe: Tout commence avec un vrai bon café… Et certaines bibliothèques n’ont pas hésité à jouer la carte à fond, comme à Grenay! Couleur locale en plus…

J’avoue, Starbucks ne me fait pas rêver. Les café-caramel c’est pas mon truc (VRAIMENT pas) et en ce moment particulièrement, avec la politique d’accueil de certains cafés de la chaîne dans le monde… Mais l’effet marque joue à plein. Une bibliothèque, passe. Une bibliothèque avec un café, s’il a une belle identité super (comme dans l’incroyable Dokk 1 d’Aarhus, sorti de terre l’année dernière, où il s’intègre tellement naturellement. Et comme dans tant d’autres bibliothèques au Danemark). Mais s’il y a un Starbucks (ou n’importe quelle franchise d’ailleurs), forcément le lieu hérite de toute une stratégie marketing qu’il ne pourrait pas mettre en place en solo. Ce n’est pas pour rien que beaucoup de bibliothèques et de campus tentent d’attirer des enseignes différentes sur leur territoire. Pour l’enseigne, carton quasi assuré, face au désert de l’offre! Tout est dans la psychologie du consommateur: la machine à café ne vous fait pas rêver…Ah oui mais si c’est Starbucks, c’est différent…. L’actu de certains CHR que nous connaissons bien ne vous aura peut-être pas échappé non plus…

Et ce qui est vrai pour les cafés pourrait l’être pour la restauration. A quand un « Big Fernand » à la place du Crous? Tout de suite, la coloration du lieu est bien moins « administrative »!

Bref, ça fait réfléchir tout cela…

  • Sur la stratégie de marque pour les bibliothèques, sur les ressorts du marketing en général….
  • Sur notre capacité à repenser nos services et la manière dont on accueille nos usagers, globalement,
  • Sur nos représentations métiers,
  • Sur l’image des bibliothèques et la capacité ainsi que la volonté de se saisir de ce type d’opportunité pour bouger dans les représentations sociétales,

Pas simple tout cela n’est-ce pas?

Et vous , qu’en pensez-vous? On en parle quand vous voulez… Autour d’un bon café?

Perrine Cambier Meerschman

Pour aller plus loin…

Sur le concept de troisième lieu:

http://bibliomancienne.com/2012/04/14/le-concept-de-tiers-lieu-retour-aux-sources/

10 réflexions sur “Okay, but Coffee First… (ou first Coffee)

  1. Pingback: Et demain ? | C'est pas demain la veille

  2. Grâce à toi, j’ai appris qu’il y a des machines à café Starbucks au CHR de Lille, mais …à 2,50 euros le gobelet !
    A ce tarif, on ne s’éloigne pas un peu de la mission de service public ?
    Dans les alliances entre bibliothèques et entreprises privées que tu évoques, a-t-on les moyens de quantifier les retombées pour chaque partenaire ?
    Je n’ai pas d’avis tranché sur ce sujet, mais plutôt cette question : quelle est la limite entre l’échange « gagnant-gagnant » (;-) moi aussi, je parle la novlangue!) et l’alibi-culturel-pour-redorer-le-blason-d’une-grande-marque ?
    Sur ce, je m’en vais déguster un délicieux café en capsule d’une marque que je ne citerai pas…

    J'aime

    • Bonjour Solenn et merci pour ton message. La buveuse de capsules que tu es pose de bonnes questions. Jamais simple quand il s’agit de ce rapport marchand. Je n’ai pas d’infos sur les retombées, mais je vais en chercher. Je sais juste que les DSP peuvent vraiment être gagnantes pour les établissements dans le cas des machines à café, mais dans le cas de Starbucks je ne sais pas comment ça marche. Je ne sais pas si c’est un alibi pour cette chaîne ou non. Il me semble que cela relève aussi d’un choix de développement d’un certain type de marché… Ce qui est développé au CHR, c’est une machine à café un peu améliorée, très « lookée ». Pour moi les choses sont différentes quand un café, même franchisé, ouvre…

      J'aime

  3. Hééééééééé! Et pourquoi pas un bar à Champagne? Ce serait très classieux et raccord avec la police choisie pour le Learning Center Santé!!! 😉 (… comment ça « non » ???) 😛

    J'aime

  4. Je confirme Perrine est accro et même que des fois, ça sent tellement bon dans le couloir…que je rentrerais bien dans son bureau histoire d’échanger sur tout et n’importe quoi ! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s