Quand les Cadist deviennent Collex

Sans titre

Récemment, alors que je parcourais avec minutie (voire ferveur et dévotion) le Livres Hebdo du moment, je me suis retrouvée nez à nez avec un terme que je ne connaissais pas… Il a fait partie d’une des préoccupations des dernières journées professionnelles du CTLes, qui se sont tenues les 24 et 25 mai. Leur thématique était les partenariats, les initiatives et les services, en tant que nouveaux défis pour les bibliothèques. Et donc, dans le programme, était prévue une intervention sur le CollEx.

Oui mais voilà, CollEx, qu’est ce que c’est que cette bête là ?


CollEx est un dispositif documentaire du Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR). Signifiant  « Collections d’Excellence », il vise à remplacer les Cadist (Centres d’Acquisition et de Diffusion de l’Information Scientifique et Technique).

Amorcée en 2014, la réflexion sur l’avenir des Cadist a abouti à différents scénarios.

La décision d’entrer dans un processus de transformer le réseau des Cadist en CollEx a été prise en 2015 par le DISTRD (Département de l’information scientifique et technique du réseau documentaire du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche). Dans un contexte d’évolution du paysage de l’IST, avec le passage massif au numérique pour la documentation scientifique amenant de fait de nouveaux enjeux, et compte tenu de l’évolution du paysage de l’ESR, avec le passage à la LRU, à la structuration des Comue, et des budgets toujours plus contraints, il était nécessaire de repenser ce réseau vieillissant.

La mission principale de ce dispositif CollEx est la constitution, la promotion et la valorisation de collections hybrides (imprimées et numériques), et de matériels pour la recherche. Mais aussi d’organiser la coopération entre les grandes bibliothèques scientifiques et le développement des services, toujours au plus près des chercheurs.

Organisé en deux comités, de pilotage et organisationnel, le dispositif Collex a pour objectifs de privilégier les liens avec la recherche, de renforcer ceux entre les collections et les usages, de collecter les matériaux pour l’enseignement et la recherche sur d’autres supports que l’imprimé, et de renforcer la notion de réseau et d’animation de celui-ci.

Ce dispositif vient compléter l’action de la BSN (Bibliothèque Scientifique Numérique), qui travaille plus sur l’acquisition, l’accès et la mise en valeur de la documentation scientifique numérique.

Bien évidemment, ce dispositif CollEx n’est pas seulement porté par le MESR. Des acteurs essentiels en sont partenaires. L’Abes (pour le PEB notamment), le CTLes (pour le PCP), Persee (pour la numérisation), Couperin…

D’ailleurs, en mai dernier également, la création d’un GIS (groupement d’intérêt scientifique) entre ces grands acteurs documentaires a été confirmée, dont Persee sera un des principaux opérateurs.

Collex-Persee

« CollEx-PERSEE est une infrastructure distribuée créée pour rapprocher les chercheurs des gisements documentaires scientifiques et leur en faciliter l’usage. Elle permet un accès national mieux coordonné et mutualisé aux ressources documentaires, négociées par communautés (inter)disciplinaires, ainsi qu’aux corpus patrimoniaux et scientifiques, imprimés ou dématérialisés. Elle porte la politique de l’ESR en matière de numérisation et de conservation partagée et participe au développement des Humanités numériques en lien avec Huma-Num. »

Enfin, sachez que le MESR vient de clore une grande enquête sur les usages et les besoins de la communauté scientifique, afin de répondre au mieux à leurs attentes.

 

Pour en savoir plus :

Le hashtag #CollEx sur Twitter

Intervention de François Cavalier aux 7èmes Journées profesionnelles du CTLes (mai 2016)

Morenvillé, Anne et Tayara, Françoise. Quelles collections pour quelles bibliothèques ?. Bulletin des bibliothèques de France, n° 2, 2014, p. -. Disponible sur le Web : <http://bbf.enssib.fr/tour-d-horizon/quelles-collections-pour-quelles-bibliotheques_64704>. ISSN 1292-8399.

ANF documentation mathématique -les bibliothèques mathématiques de demain. CollEx (Collections d’excellence pour la recherche) : un nouveau dispositif de coopération documentaire pour les bibliothèques de recherche de l’ESR. Novembre 2015.

Cavalier, François. Des Cadist à Collex : des dispositifs nationaux pour valoriser les collections. Arabesques, n°80, 2015, p.4-5. Disponible sur le Web : <http://asp.zone-secure.net/v2/index.jsp?id=3809/7517/60019&lng=fr>.

 

Julie Gakyère

Une réflexion sur “Quand les Cadist deviennent Collex

  1. Pingback: Fusion lilloise, c’est parti ! | C'est pas demain la veille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s