Besoin de se repoZZZzzzer ?

Même si elle peut avoir encore mauvaise réputation, les bienfaits de la sieste ne sont pourtant plus à prouver : diminution à long terme des risques cardiovasculaires, régénération du corps, renforcement du système immunitaire. Elle permet également d’éliminer les sources de stress et préserver la concentration.

Et ce, les étudiants l’ont bien compris !

Partant de Tumblr, tels que Sleeping MIT Students ou Napping All Over Rutger, qui montrent des étudiants en train de sommeiller, des « napping stations » ont été créées au sein de bibliothèques US. Le principe ? Sur des lits de camps placés un peu en retrait, les étudiants peuvent venir se reposer 20 à 25 minutes, durée idéale d’une sieste « parking », avant de reprendre leur travail. L’étudiant à l’origine de cette initiative, Adrian Bazbaz, quant à lui, loin de se reposer, continue d’étudier les conséquences du manque de sommeil sur les performances scolaires.

Partant du même constat, à savoir voir les étudiants interrompre leur travail pour dormir sur les tables, la nouvelle BU Santé de l’Université Jean Monnet a ouvert récemment une salle de sieste à destination des étudiants de médecine. Dédié à la powernap, cet espace de 40 m2 propose – dans une ambiance étoilée et orientale – tentes et couchages moelleux. Baptisée tout naturellement salle des « Mille et Une Nuits », elle permet ainsi aux étudiants stéphanois de venir se reposer entre révisions ou gardes à l’hôpital. La bibliothèque, soutenue par la faculté et les enseignants, espèrent ainsi lutter contre le stress et la fatigue.

Même s’il s’agit d’une première en France, des expériences ont été ou sont menées dans d’autres bibliothèques : salle zen dédiée à la micro sieste à Reims, sieste musicale dans la BU Cathédrale d’Amiens, espace RepoZzz à Nantes,…

Le meilleur des remèdes pour recharger les batteries, la sieste – autrefois synonyme de paresse et fainéantise – a le vent en poupe. Tout le monde s’y met, dans des bar à siestes, dans des ciné ou dans les espaces zen de certaines entreprises, même si cette pratique peut encore paraître honteuse alors qu’elle augmenterait la productivité de 35%.

Tout le monde ? Vraiment ? Rencontre :

Elise, Action culturelle – SCD Lille 2 Droit & Santé

La bibliothèque du Learning Center Santé de l’Université de Lille réfléchit actuellement à une animation culturelle autour de siestes musicales acoustiques et de massages sonores au moment des périodes de révisions ou d’examens.

Nous avons constaté que les temps courts d’animation déjà organisés (escape game de 30 minutes, happening de 10 minutes) permettent une réelle respiration et sont très appréciés des étudiants en médecine qui ont besoin d’alterner les moments d’intense concentration et périodes de détente.

Ayant le souci de proposer un temps qui ne serait pas uniquement lié à la détente par la sieste mais aussi un vrai projet culturel, la bibliothèque souhaite pouvoir proposer dans un espace fermé des « massages sonores » prenant la forme de siestes musicales, d’expériences acoustiques ou littéraires, accompagnés de séances de massages par des élèves des Ecoles de Kinésithérapie.

Et quelque chose nous dit que les personnels ne seront pas indifférents à cette proposition. Une participation des bibliothécaires en tant qu’auteur(e)s de playlists est d’ailleurs envisagée.

Pour aller plus loin :

Marc S. Les bienfaits de la sieste. Escalquens, France: Dangles éditions; 2015. 76 p.

Mullens É. Apprendre à faire la sieste: et si c’était un médicament ? Paris, France: Ed. J. Lyon; 2011. 143 p.

Petit-Chanteau E, Bourdint H, Tio G, Haffen E, Mougin F. Effets d’une sieste en condition de sommeil normal ou de décalage horaire simulé, sur les performances cognitives et psychomotrices du sportif. Médecine du Sommeil. 2017;14(1):40‑1.

Richard J-P. La sieste, un outil simple de prévention. NPG. 2009;9(50):79‑83.

Urrila AS, Artiges E, Massicotte J, Miranda R, Vulser H, Bézivin-Frere P, et al. Sleep habits, academic performance, and the adolescent brain structure. Scientific Reports [en ligne]. 2017 [consulté le 13 mars 2017];7:41678. Disponible sur: http://www.nature.com/articles/srep41678

Vecchierini MF. La sieste : à prescrire ou à proscrire ? Revue Neurologique. 2007;163(4):240.

ZamoraProd. Envoyé Spécial – Les Siestes Acoustiques de Bastien Lallemant [Internet]. 2015 [consulté le 13 mars 2017]. Disponible sur: https://www.youtube.com/watch?v=Y8MJxytttno

Zidour D, Chenaoui M, Sauvet F, Van Beers P, Sagui E. Effets d’une courte sieste prophylactique sur les performances cognitives d’internes en médecine pendant et après une garde dans un service d’accueil des urgences. Revue Neurologique. 2012;168, Supplement 2:A104‑5.

Installez-vous, détendez-vous et écoutez !

Aline Mazin

2 réflexions sur “Besoin de se repoZZZzzzer ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s