Voyage au pays des bibliothèques : Lire aujourd’hui, lire demain

Ce titre poétique, médiatisé sous l’appellation de « rapport Orsenna » est au cœur de l’actualité en ce moment et pour cause, il a été dévoilé « en grande pompe » le 20 février dernier à la médiathèque des Mureaux (78).Lors de sa campagne électorale, Emmanuel Macron avait promis un « plan bibliothèque » concernant plus particulièrement l’extension des horaires d’ouverture des bibliothèques en soirée et le week-end « afin de renforcer « la culture de proximité » et de lutter contre « la ségrégation culturelle » » (source Le Monde)

Dans un précédent billet nous vous avions annoncé le projet de l’État. Revenons sur quelques détails de contexte. Ce rapport sur les bibliothèques rédigé par Erik Orsenna (académicien) et Noël Corbin (inspecteur général des affaires culturelles), est le résultat d’un tour de France des bibliothèques qui aura duré 3 mois et devait être initialement présenté le 20 décembre 2017.

Le rapport disponible au format PDF propose 19 propositions pour faire évoluer l’accès aux bibliothèques au travers de 3 thèmes : « ouvrir mieux, ouvrir plus », renforcer le rôle des bibliothèques dans l’accès à toutes les pratiques culturelles » et « faire plus contre les fractures de notre société ». Ces propositions sont à retrouver entre les pages 52 et 68 du rapport.

Si ces propositions concernent principalement les bibliothèques territoriales, elles traitent tout de même un peu le cas des bibliothèques universitaires, notamment dans la thématique « ouvrir mieux, ouvrir plus ». Les aspects abordés concernant le plan « Bibliothèques ouvertes + » et l’ouverture de bibliothèques universitaires parisiennes pour répondre davantage au besoin des étudiants en terme d’espaces de travail le dimanche.

Les avis des professionnels sur ce rapport sont partagés. Les points qui posent problèmes sont les suivants :

  • le budget que l’État souhaite dédier aux bibliothèques pour l’extension d’ouverture. 8 millions d’euros ne seraient pas suffisants.
  • Concernant l’extension d’ouverture, l’inquiétude reste sur le financement. L’État souhaite accompagner les bibliothèques dans la mise en place de ce dispositif, grâce à une Dotation Générale de Décentralisation (DGD). La question demeure sur l’après DGD.
  • Le prêt numérique est effleuré notamment au travers de la plateforme PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque) sans entrer véritablement dans le débat.
  • Savoir Com1 soulève aussi le fait que ce rapport met en avant des solutions un peu trop simplistes qui existent déjà depuis de nombreuses années. Notamment sur l’enjeu de l’externalisation de certains services, un aspect décrié par un certain nombre de professionnels.

« […]le rapport est un peu moqué pour ses envolées lyriques, ses coquilles et sa propension à s’émerveiller sur des pratiques que les professionnels ont intégrées depuis un moment. » (Source : Actualitté)

A cela s’ajoute tout de même un communiqué publié par l’ABF pour compléter les propositions du rapport Orsenna. Ce dossier est encore loin d’être terminé, affaire à suivre !
Articles complémentaires :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s