Le point sur… le RGDP

Le RGDP (ou GDPR en anglais), règlement général de protection des données est un texte européen. Il a été voté en 2016 et entrera en vigueur le 25 mai prochain.

La CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) a déposé ce texte sur son site et met à disposition une cartographie et des outils pour aider les administrations et les entreprises à se mettre en conformité avec celui-ci.

images

Sur son blog Biblio Numericus, Thomas Fourmeux  a détaillé toutes les implications qu’engendre ce règlement pour les bibliothèques. En 2016, nous avions déjà publié un billet exposant quelques pistes sur la manière dont nous devions protéger les données  personnelles de nos usagers (récoltées via les inscriptions, les prêts des documents …) et notre rôle dans la formation des étudiants pour qu’eux-mêmes soient vigilants sur les réseaux sociaux et le web en règle générale.

Pour aller plus loin :

Site consacrée au RGDP (en anglais) : eugdpr.org

Données personnelles : un gisement sous haute protection. Dossier paru dans La Gazette des communes,  mis à jour le 29/03/2018 (consulté le 30/03/2018). (Certains articles sont accessibles uniquement sur abonnement via la base Europresse)

Droit de la donnée : principes théoriques et approche pratique / Matthieu Bourgeois. LexisNexis, 2017 ISBN 978-2-7110-2649-4 Disponible BU Droit-Gestion Salle Recherche 343.099 BOU

Géraldine Huyghe

 

Une réflexion sur “Le point sur… le RGDP

  1. Pingback: Journée d’étude RUN 2018 à l’IMT de Lille-Douai | C'est pas demain la veille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s