Lutte contre les fake news : quels défis pour l’information scientifique, les bibliothèques et les journalistes ? Journée d’étude à la Bulac

La semaine dernière le 5 juin, je me suis donc rendue à la journée d’étude : « Lutte contre les fake news : quels défis pour l’information scientifique, les bibliothèques et les journalistes ? »

maquette-de-journal_1310-580

Designed by Freepik

Si vous n’avez pas entendu parler du projet de loi contre les Fake News, alors ce billet de blog est fait pour vous !

Le contexte médiatique autour des Fake News est très dense car les débats autour du projet de loi contre les « Fake News »  ont commencé la semaine dernière à l’Assemblée nationale, projet qui suscite de nombreux articles autour de cette question d’actualité (nous en avions déjà parlé dans un précédent billet) !

La question de la désinformation et de la manipulation de l’information interroge directement les bibliothèques universitaires et leurs missions. C’est pourquoi l’ADBU (Association des directeurs et personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation), avec The Conversation France, le CARISM (Centre d’Analyse et de Recherche Interdisciplinaire sur les Médias de l’IFP à Paris) et La Croix ont organisé une journée d’étude permettant de définir ce que sont les Fake news d’une part, et d’autre part d’identifier les moyens et actions proposés par les journalistes, enseignants et bibliothécaires dans cette lutte contre les fake news. Lire la suite

Couperin vs Springer

RVB de base

Après 13 mois de négociation, le consortium Couperin a annoncé officiellement l’échec des négociations avec l’éditeur Springer. Dans le communiqué de presse diffusé par Couperin à ce sujet, les termes du désaccord sont repris. Couperin dénonce notamment une augmentation des coûts d’abonnement, alors même que l’usage des revues est en diminution et se concentre sur un tiers de la collection. Avec, en plus, l’inquiétude soulevée par les chercheurs concernant l’évolution de la qualité des contenus en rapport avec la forte augmentation du nombre d’articles disponibles en Open Access.

Se pose également la question de la légitimité de l’augmentation de ces coûts d’abonnement dans un contexte d’accès libre aux articles scientifiques, et de publications alternatives. N’hésitez pas d’ailleurs à relire nos articles sur le sujet (Open Access)

Vous vous en doutez, ce « bras de fer » fait couler beaucoup d’encre, et n’est pas sans rappeler la situation de l’Allemagne face à Elsevier. (Nous vous en parlions d’ailleurs ici). Le 4 avril dernier, Springer annoncait que les accès aux revues étaient maintenus ouverts (la fermeture était initialement prévue le 1er avril), le temps de reprendre les négociations avec Couperin.

Pour en savoir plus :

http://www.couperin.org/springer-periodiques : historique des négociations entre Couperin et Springer

Ce qu’en dit la presse :

http://www.lemonde.fr/sciences/article/2018/04/09/le-bras-de-fer-est-engage-entre-chercheurs-et-editeurs_5282990_1650684.html

http://www.livreshebdo.fr/article/bras-de-fer-entre-springer-et-les-bibliotheques-universitaires

http://www.archimag.com/veille-documentation/2018/04/03/couperin-met-terme-accord-pass%C3%A9-springer

https://www.actualitte.com/article/patrimoine-education/le-torchon-a-brule-entre-les-universites-et-l-editeur-de-revues-springer/88106

 

Julie Gakyère

 

Le point sur… le RGDP

Le RGDP (ou GDPR en anglais), règlement général de protection des données est un texte européen. Il a été voté en 2016 et entrera en vigueur le 25 mai prochain.

La CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) a déposé ce texte sur son site et met à disposition une cartographie et des outils pour aider les administrations et les entreprises à se mettre en conformité avec celui-ci.

images

Sur son blog Biblio Numericus, Thomas Fourmeux  a détaillé toutes les implications qu’engendre ce règlement pour les bibliothèques. En 2016, nous avions déjà publié un billet exposant quelques pistes sur la manière dont nous devions protéger les données  personnelles de nos usagers (récoltées via les inscriptions, les prêts des documents …) et notre rôle dans la formation des étudiants pour qu’eux-mêmes soient vigilants sur les réseaux sociaux et le web en règle générale.

Pour aller plus loin :

Site consacrée au RGDP (en anglais) : eugdpr.org

Données personnelles : un gisement sous haute protection. Dossier paru dans La Gazette des communes,  mis à jour le 29/03/2018 (consulté le 30/03/2018). (Certains articles sont accessibles uniquement sur abonnement via la base Europresse)

Droit de la donnée : principes théoriques et approche pratique / Matthieu Bourgeois. LexisNexis, 2017 ISBN 978-2-7110-2649-4 Disponible BU Droit-Gestion Salle Recherche 343.099 BOU

Géraldine Huyghe

 

L’archivage des périodiques en BU

L’archivage des périodiques en version imprimée, nous bibliothécaires, savons faire.

IMG_6662

Au niveau de la région Nord-Pas-de-Calais, un plan de conservation partagée a été mis en place et il va bientôt fêter son dixième anniversaire.

Mais l’arrivée des périodiques au format électronique a changé la donne…  En effet, si une bibliothèque se désabonne à une revue électronique ou à un bouquet en ligne auprès d’un éditeur, alors la bibliothèque n’est plus en mesure de proposer l’accès et la consultation de ces titres en texte intégral aux utilisateurs puisque ces derniers ne font plus partie de ses collections… :  la question de l’archivage pérenne des périodiques électroniques se pose donc.

Au niveau national, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche a signé une convention avec le CNRS et l’ANR : le programme Istex – Licences nationales, consacré à l’acquisition d’archives scientifiques et à la création de la plateforme qui hébergera les données acquises. Ce programme associe également l’Abes et le consortium Couperin.

Un mémoire de master a été soutenu en juin dernier à l’Enssib par Lore Metrat, consacré à cette question de l’archivage des périodiques électroniques. Après un état des lieux de la gestion des périodiques en France et son évolution du support papier au support numérique,  l’auteur met en lumière quelques exemples de projets menés à l’étranger, et enfin conclue sur les projets en cours et à venir sur le territoire national.

Quand on évoque les périodiques électroniques, personnellement, je pense automatiquement Open access. Plusieurs billets de ce blog ont été publiés sur ce sujet, notamment lors de la semaine de l’Open week (vous les retrouvez facilement sous le mot-clé « open access »). Une rubrique de la matinale de France culture a évoqué diverses initiatives qui voient le jour en France en faveur de l’open access.

 

Géraldine Huyghe

Quoi de neuf chez les bibliothèques numériques ?

Pour cet avant dernier billet avant l’été, parlons un peu bibliothèques numériques. Cela fait plusieurs années que nous sommes habitués à Gallica et Europeana. Ce sont des projets d’envergure nationale ou européenne, on en a beaucoup parlé lors de leur création, mais avez-vous suivi leur évolution ?

Je vous propose un petit tour d’horizon. Lire la suite