Quand les Cadist deviennent Collex

Sans titre

Récemment, alors que je parcourais avec minutie (voire ferveur et dévotion) le Livres Hebdo du moment, je me suis retrouvée nez à nez avec un terme que je ne connaissais pas… Il a fait partie d’une des préoccupations des dernières journées professionnelles du CTLes, qui se sont tenues les 24 et 25 mai. Leur thématique était les partenariats, les initiatives et les services, en tant que nouveaux défis pour les bibliothèques. Et donc, dans le programme, était prévue une intervention sur le CollEx.

Oui mais voilà, CollEx, qu’est ce que c’est que cette bête là ?

Lire la suite

OAWEEK : Comment publier en Open Access ? Faut-il nécessairement payer des frais (APC) ?

Source : BUPMC

Source : BUPMC

L’Europe et la France exigent désormais que les résultats de la recherche financée par des fonds publics soient mis à la disposition du public, c’est-à-dire en accès libre. Pour se conformer à cette nouvelle exigence, les chercheurs se tournent vers les éditeurs qui proposent des revues en Open Access. Mais en contrepartie, la plupart des éditeurs réclament aux auteurs des frais de publication (APC). Ces frais se montent à 1500 € par article en moyenne, si la revue est entièrement en accès libre : c’est ce qu’on appelle le « Gold Open Access » ou « Voie dorée » car, comme son nom l’indique, elle est payante. Une variante courante dans le domaine des sciences de la vie est la voie « hybride » : l’éditeur conserve une revue classique, accessible uniquement sur abonnement, mais il propose aux auteurs qui le souhaitent de payer une « option de libre accès » de 2500 € en moyenne pour leur article, ce qui leur permet de cumuler les revenus de l’abonnement avec ceux des frais de publication !

Alors, est-il possible de publier en Open Access sans payer ?
Lire la suite

La publication scientifique : quelle place pour le bibliothécaire?

http://www.researchtrends.comLes bibliothécaires participent, pour une part, à la production scientifique des chercheurs, au travers de différents services. On peut citer les formations, la bibliométrie, la fourniture de documents, la mise à disposition des ressources électroniques à distance. Lire la suite