Mission Orsenna

Le Ministère de la Culture a confié une mission à Erik Orsenna : « Mission d’ambassadeur de bonne volonté auprès de tous les acteurs du champ de la lecture ».  Il est accompagné par un représentant de l’inspection générale des affaires culturelles, Noël Corbin. Le lancement de ce tour de France a eu lieu le 8 septembre dernier à Rennes, il durera jusqu’à la fin de l’année et se conclura par la remise d’un rapport.mediathèque

Aux travers de rencontres sur l’ensemble du territoire français avec les élus, les professionnels intervenant dans le champ de la lecture publique mais aussi avec les usagers des bibliothèques, il s’agit de convaincre de la nécessité d’étendre les horaires d’ouverture des bibliothèques notamment en soirée et le week-end.

Une journée nationale d’étude « bibliothèques au XXIème siècle » s’est tenue le 21 septembre réunissant notamment des représentants de l’Association des bibliothécaires de France (ABF) et Bibliothèques sans frontières (BSF). Via un communiqué de presse commun, ces 2 associations professionnelles ont rappelé que l’extension des horaires d’ouverture des bibliothèques ne peut se faire qu’avec l’allocation de moyens financiers supplémentaires (à lire ici un article paru dans la Gazette des communes).

A ce jour, la date de passage d’Erik Orsenna dans notre région n’est pas connue.

Pour aller plus loin :

Géraldine Huyghe

 

Du téléphone au smartphone

Maurizio Ferraris qui a travaillé sur notre rapport au téléphone a coutume de raconter une anecdote :

“C’est la nuit de samedi à dimanche, celle qu’on voue traditionnellement au repos. Je me réveille. Je cherche à savoir l’heure, et, naturellement, je regarde mon portable, qui m’apprend qu’il est 3 heures du matin. Mais je vois en même temps qu’un e-mail est arrivé. Je ne résiste pas à la curiosité ou plutôt à l’inquiétude (l’e-mail concerne une question de travail), et aussitôt : je lis et je réponds.”pexels-photo-28462

Alors que les smartphones se sont multipliés, on peut se demander de fait pourquoi il est si difficile face à un SMS, un mail ou un nouveau tweet de ne pas répondre dans l’instant. C’est que ces sollicitations sont devenues des injonctions (Ferraris parle de « mobilisation permanente »). On est joignable partout, tout le temps. Les appels laissent des traces. La majorité d’entre eux sont écrits et n’y pas répondre c’est affronter la peur d’être coupé du reste de la communauté. Lire la suite